Lors de l’exercice 2012, l’association Kantuta (26 France) a organisé 8 ateliers et un " évènement " dans le cadre de ses actions statutaires.

Ces ateliers en week-ends, avaient pour thème :

  1. Les flûtes traditionnelles : fédérer et développer en France, la pratique des musiques traditionnelles des communautés andines, principalement de la Bolivie et du Pérou.
  2. Les cordes amérindiennes : approfondir les connaissances et techniques de 3 types d’instruments : la guitare, le charango et charango campesino, le bandolin équatorien.

Le domaine pédagogique et technique de ces rencontres était assuré encore cette année, par notre estimé et compétent mentor, Mr Julio ARGUEDAS.

L’évènement annuel en 2012, était la participation des ateliers de flûtes interrégionaux "Wiñayataqui" au festival international de ROMANS "Echanges, Cultures et Traditions du Monde." Nous avons accueilli au cours de l’année 2012, 31 personnes différentes sur l’ensemble des ateliers et de l’évènement :

  • 4 participants en moyenne sur les 3 week-ends "Cordes amérindiennes"
  • 19 participants en moyenne sur les 5 week-ends de flûtes traditionnelles
  • Et 30 "sicuristes" lors de" l’évènement 2012", participation des ateliers interrégionaux au festival de Romans (Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Région parisienne, Guyane)

17 morceaux de flûtes traditionnelles ont été travaillés ou révisés au cours de cette année : Kantus, Italaque, Suris sicuris….

La totalité des vidéos réalisées au cours de ces rencontres ont été mises en ligne sur internet, par l’intermédiaire du site « Intiwatana.net » accompagnés de commentaires et d’informations. Amis des cinq continents, merci à vous de vos remarques et suggestions, dont nous nous efforçons toujours de tenir compte, même s’il est parfois difficile de répondre à tous. En dehors du respect des valeurs traditionnelles des musiques que nous pratiquons et dont Mr Arguedas est le garant, nous attachons une importance toute particulière à l’état d’esprit et à la convivialité de nos activités. Par delà de la musique, la notion de partage a soudé et cimenté notre groupe.

Nous sommes trop conscients de l’importance au quotidien, de ces valeurs identitaires pour les peuples d’Amérique latine à travers leurs traditions et leur culture, pour en dénaturer le sens profond. C’est avec humilité et admiration que nous pénétrons discrètement leur univers, en pratiquant avec beaucoup de modestie leurs musiques.