Intiwatana

Mot-clé - news

Fil des billets

samedi, avril 25 2015

Intiwatana : Anne-Marie prend du recul, Aude arrive

Après des "campagnes Misa" fructueuses mais aussi très prenantes (la dernière en 2013), Le groupe à pris un peu de repos et fait une pause, tout en continuant à se retrouver ponctuellement. Le temps aussi pour certains membres du groupe de "digérer" un long et passionnant périple en Bolivie et au Pérou.

En 2015, Anne-Marie a souhaité prendre du recul, tandis qu’Aude venant de Gap nous rejoint. Elle apporte ses compétences personnelles, plutôt axées sur les cordes : Guitare, Charango, Bandoline - et la Zampoña, (Anne-Marie étant elle plutôt Kena, Zampoña et bien sûr Traversière).

Un autre challenge, un répertoire en évolution, de bons moments en perspective, et le plaisir sans cesse renouvelé…..la vie d’un groupe quoi !

Prochain rendez-vous avec Intiwatana : animation musicale Andine pour la soirée des 50 ans de la MJC de Montmeyran (26) le Samedi 30 mai 2015.

dimanche, juin 30 2013

Week-end Amitié Wiñayataqui

Wiñayataqui ("Ce qui se perpétue")

Joli mois de mai

Le calendrier n’affichait aucun rendez-vous pour les sicuristes du collectif Wiñayataqui en ce moi de mai.

De plus un stage quena envisagé dans la programmation initiale de l’année 2013, n’avait pu se mettre en place faute de combattants !

Néanmoins, le désir de se rencontrer a prévalu et trois membres d’Intiwatana : Martine, Yves et votre serviteur en l’occurrence, ont joint l’agréable à l’utile et ont répondu à l’invitation de leurs amies savoyardes pour un week-end convivial à "Bourg les Maurice" les 4 et 5 mai ; au menu : quena, musique d’ensemble et ballade au grand air.

Quelques fidèles attirés par la perspective de distiller notes et mélodies à l’envie, ont rejoint le groupe, et c’est une douzaine de mordus, qui ont planché samedi et dimanche matin, pour un travail collectif mené dans la bonne humeur : vidala, sanjuanito et taquirari à l’appuie.

L’accueil, toujours à la hauteur, a grandement contribué à la réussite de cette rencontre musicale associative, placée sous le signe de l’amitié.

dimanche, décembre 9 2012

Concert Misa Criolla 2013

misa2013.png Le groupe de musique des Andes INTIWATANA et la chorale de Chabeuil, GRAIN D’PHONIE vont donner en 2013, une série de six concerts en Drôme-Ardèche et vous faire découvrir des œuvres de musique sacrée et populaire sud américaines.

En organisant ces spectacles, les deux associations, Kantuta et Grain d’Phonie vont s’unir comme en 2009, pour apporter un soutien matériel aux enfants du centre infantile GENA à Quito en Equateur.

La Misa Criolla du célèbre compositeur Argentin Ariel Ramirez, sera la pièce maîtresse de ces concerts, au cours desquels, vous pourrez également voyager en écoutant des œuvres de musique traditionnelle et contemporaine d’Argentine, de Bolivie, du Chili et du Pérou.

Venez nombreux et témoigner de votre solidarité avec ces enfants en assistant à ces concerts,  ils ont besoin de votre participation en soutien à ce projet :

  • Le 19 janvier : Centre Culturel Jean Giono – Montélier - Drôme
  • Le 9 février : Eglise de Saint Péray - Ardèche
  • Le 16 mars : Eglise de Saint Marcel les Valence - Drôme
  • Le 13 avril : Eglise Sainte Croix de Montélimar - Drôme
  • Le 8 juin : Désaignes – Ardèche

jeudi, mai 24 2012

Tranche de vie

Le propre de la vie d’un groupe de musique, quel qu’il soit, est d’être en évolution constante.

Je précise : il ne s’agit pas là de prôner, la révolution permanente, les bouleversements à tout va, et au final une instabilité préjudiciable.

Il est bien évident que la qualité de la production d’un groupe, doit se fonder sur une certaine pérennité des effectifs garant de la "couleur", d’un son propre, une continuité dans les choix de transformation du répertoire, une capacité à réinterroger régulièrement ses arrangements et l’entretien d’une dynamique a minima.

D’où l’importance de la permanence d’un certain nombre de cadres, ce qui est le cas pour nous aujourd’hui où 5 des 6 membres du groupe ont plus de 4 années de présence en son sein.

Il est recommandé pour la longévité d’une formation musicale, qu’elle ait à se produire de temps à autres, afin de trouver sa motivation dans des échéances à court ou moyen terme : un projet, un concert, une animation…….

Il est donc indispensable d’avoir sous le coude un répertoire minimum, adaptable aux circonstances, et de pouvoir le renouveler graduellement.

Après sa campagne 2009-2010, et la Misa Criolla montée avec la chorale de Chabeuil, le groupe INTIWATANA s’était attaché à toiletter le répertoire équilibré qui lui avait servi d’ouverture lors de ce spectacle.

Patiemment, morceau par morceau, plus de 50% de nos vieux "tubes" ont été ainsi remplacés ; mais déjà en 2010, Samuel qui venait de nous rejoindre, prenait rapidement conscience de ses difficultés à concilier son engagement dans le groupe, avec sa vie professionnelle d’intermittent et ses nombreux déplacements. Aussi, sagement, il va se mettre en réserve du groupe, restant à notre disposition ponctuellement pour la partie technique : scène et prises de son, et des participations épisodiques sur des morceaux traditionnels, en fonction de son agenda. (Il s’attache en revanche autant que faire se peut, à participer aux stages Wiñayataqui dont il est un adepte farouche, et fait un peu office de "pont" avec nos amis sikuristes parisiens lors de ses incursions dans la capitale.

A la fin de l’année 2011, après quelques tentatives en auto-production, les circonstances vont nous faire recroiser la route de la chorale de Chabeuil (rebaptisée Grain d‘phonie tout récemment). Il s’agit cette fois d’un projet mixte total : Une Misa Criolla, toujours très prisée, et une quinzaine de morceaux du répertoire Latino-américain interprétés par les choristes et accompagnés par le groupe : Bolivie, Pérou, Equateur, Argentine, Chili…….En janvier les contacts officiels pris, une compilation d’œuvre est établie, et une convention est signée, on peut attaquer le chantier, horizon fin 2012 – 2013.

Dans le même temps, Pascal, vieille pierre angulaire du groupe, fait part de sa décision de nous quitter : autres choix musicaux, lassitude, contraintes personnelles en regard du nouveau projet……Il nous faut alors reconsidérer partiellement le répertoire, et statuer sur l’opportunité du remplacement d’un élément.

Nous nous arrêtons d’un commun accord sur un nom : notre ami Yves, lequel fait les beaux soirs des Peña des stages Wiñayataqui auxquels il participe assidûment. Son égalité d’humeur, sa polyvalence, sa bonne connaissance du continent Latino-Américain et de sa musique (il est responsable de l’association Gapençaise Kausasun), et les liens réguliers qui nous unissent de longue date, en font un partenaire qui s’impose. Nul doute que la passion et l’envie l’aideront à avaler les kilomètres qui séparent Gap de la Drôme, et que notre plaisir partagé abattra les montagnes (et le col de Cabre !)

samedi, mars 31 2012

Ateliers

les ateliers de flûtes traditionnelles, après un faux départ en partenariat avec la MJC de Châteauneuf (faute de nouveaux inscrits en nombre suffisant), se sont repliés pour cette saison 2011-2012 chez notre secrétaire, toujours à Châteauneuf. Les souffleurs fidèles se retrouvent régulièrement pour pratiquer. Nous serons 7 lundi prochain, et la porte n’est pas fermée qu’on se le dise ! N’hésitez pas à prendre contact – débutants bienvenus.

La culture andine à l’école

Dans le droit fil du travail effectué avec les élèves de l’école du Chatelard à Châteauneuf sur Isère en 2010, un nouveau cycle vient de débuter avec 4 classes de l’école primaire Saint Maurice à Allex (26) depuis le 12 mars, Anne Marie à repris du service sous l’égide de l’association Kantuta qui fournit le matériel pédagogique.

Après 3 mois de travail du chant et de la flûte de pan, la session se concrétisera en juin, lors de la fête de fin d’année de toutes ces jeunes pousses.

L’équipe pédagogique de l’école partie prenante de ce projet, est associée étroitement aux séances ainsi que les membres du groupe Intiwatana qui interviendront ponctuellement.

samedi, février 5 2011

Calendrier 2011

Le calendrier 2011 est en ligne, il recense toutes nos activités, concerts, animations, stages, etc...

C'est par ici, suivez le lien

jeudi, novembre 11 2010

News

STAGE DERNIÈRE :

Comme annoncé, le dernier week-end de stage de la campagne 2010 aura bien lieu à Chatuzange (26) les 27 et 28 novembre, les inscriptions sont ouvertes et on peut déjà considérer que le nombre de participants requis sera atteint. Nous vous espérons nombreux pour cette ultime rencontre. Nous essayerons d’apporter quelques éléments relatifs à l'année 2011, et un doodle vous sera proposé pour les « agapes de clôture ».

SOIRÉE KANTUTA ET MUSIQUE AVEC LES ELEVES DE L’ECOLE DE CHÂTEAUNEUF SUR ISÈRE :

Le vendredi 10 décembre aura lieu la traditionnelle soirée annuelle de l’association Kantuta. Elle se déroulera pour la première fois à Châteauneuf sur Isère (26), siège de l’association, à la salle des fêtes à 20 heures 30. Outre la formule des desserts offerts, le thème cette année est tout logiquement trouvé, puisque ce sera l’occasion de venir écouter et applaudir les 104 enfants de 4 classes de l’école du Châtelard. Ceux–ci travaillent d’arrache-pied depuis septembre pour apprendre des chants latino-américains et s’initier à la maîtrise des flûtes de pan andines. L’association Kantuta en collaboration avec les enseignants, assure l’apport technique, pédagogique et logistique à raison de deux interventions hebdomadaires. Le groupe Intiwatana sera présent à cette soirée, pour accompagner la prestation des enfants et compléter la partie musicale. L’entrée sera gracieuse avec libre participation aux frais.

Une bonne soirée en perspective, à retenir sur vos agendas !

mercredi, octobre 6 2010

La rentrée scolaire de Kantuta

Conformément au projet qui avait été discuté et négocié avec les instances du groupe scolaire du Chatelard à Châteauneuf sur Isère et notamment sa directrice, Anne Marie et Martine ont débuté leurs interventions le Jeudi 9 septembre.

La première séance a consisté à faire une présentation du projet aux 104 enfants concernés : présentation d’instruments de musique, de la culture des pays concernés et du Centre Gena à Quito en Equateur, avec lequel il est prévu que les classes communiquent par internet.

Anne Marie apporte toute sa profonde connaissance de la musique, et de la musique d’Amérique du sud en particulier aux quatre classes du CE2 au CM2 qui vont chanter et apprendre à souffler dans les flûtes de pan. Martine pour sa part amène sa compétence dans la gestion de la logistique et du relationnel réseau.

Chaque classe va bénéficier d’une séance de 45 minutes par semaine jusqu’en décembre où une représentation aura lieu à Châteauneuf sur Isère. Les institutrices et instituteurs de l’école, partenaires engagés dans le projet, assurent le relais auprès des enfants dans le travail des chants et des costumes en art plastique, et le moment venu, vont pouvoir correspondre avec leurs homologues, enfants et enseignants, en Equateur.Je crois déjà savoir que les élèves du Chatelard apprennent vite et que les objectifs devraient être atteints.

Le groupe Intiwatana quand à lui se met au travail dès à présent pour apporter son soutien musical et son expérience à ce projet collectif, et sera prêt le moment venu. Nous auront l’occasion de revenir sur cette belle aventure, et sur la finalisation de ce travail fructueux en décembre lors du spectacle donné à la salle des fêtes.

Ateliers : ça repart !

Nous nous sommes quittés fin Juin, avec rendez-vous pris pour septembre…..Et ce sera finalement le 5 octobre.

Il a semblé plus prudent à Martine de souffler quelques jours de plus, afin de ne pas trop se disperser au moment de la mise en place d’un trimestre d’apprentissage musical sur le thème de l’Amérique latine avec l’école du Chatelard à Châteauneuf sur Isère, sous l’égide de Kantuta.

Le jour des ateliers, après avoir consulté les participants en juin, a changé pour des impératifs de salle à la MJC.Nous nous retrouverons donc cette année, les mardis soirs à 20 heures 30, toujours à la MJC Jean Moulin à Bourg les Valence.

Nous évoquerons ensemble le contenu et la fréquence de nos rencontres, Nous sommes toujours ouverts à l’accueil de débutants ou aficionados, la plupart des souffleurs de la saison écoulée étant de retour. Je pense pour ma part que sur un plan pédagogique l’apprentissage de nouveaux morceaux restera de mise (en lien si c’est possible avec les stages Wiñayataqi) et nous nous attacherons à réviser et améliorer notre répertoire, avec le souci de « lâcher » progressivement nos tablatures. Rendez- vous est donc pris mardi soir à 20 heures 30 à la MJC.

- page 1 de 2