Wiñayataqui ("Ce qui se perpétue")

En cette seconde et ultime rencontre "cordes" 2015, TAKI avait Fixé rendez-vous à Gap, fief de nos amis de l’association Kausasun.

Comme nous l’avions fait dans l’Isère pour les flûtes "trad" en novembre, nous avons pris le parti de nous décentraliser aussi en décembre, et de nous transporter vers nos aficionados les plus fidèles.

Nous avons tenu en outre, en cette circonstance, à placer cette rencontre sous le double signe d’un travail de haute qualité et d’une longue amitié.

En effet Carlos qui nous avait déjà fait bénéficier de ses compétences musicales lors des derniers stages de flûtes, accompagnait Julio, pour jouer et partager bien sûr, mais aussi pour revenir aux sources : les Alpes de Haute Provence et la région gapençaise n’avaient-elles pas accueilli il y a quelques années, leur groupe emblématique "Bolivia Manta" pour un fameux enregistrement à l’église de Saint Pancrace à La Bâtie Neuve !

Inutile de dire que les 4 musiciens participant à ce week-end ont savouré leur chance et leur plaisir, de pouvoir partager deux jours de travail (et de gastronomie !) avec de telles références musicales.

Après quelques exercices de gammes de guitares, nous sommes entrés rapidement dans le vif du sujet :

  • Samedi, Reprise du cachullapi, Puñales avec "la patte" des spécialistes attentifs à imprimer à ce morceau une coloration typiquement traditionnelle et "campesina" tant au point de vue de l’interprétation et du choix de la tonalité, que de la section rythmique : guitare, basse et bombo
  • déchiffrage du sanjuanito "cuatro esquinas", belle mélodie aux sonorités équatoriennes, travail au bandolin, violon et guitare.
  • Et le dimanche, imprégnation et enregistrement du travail de la veille, et retour sur le Villancico, (de circonstance en ces fêtes de Noël), pour un déchiffrage des parties de "charango melodico" 2 et 3, et le calage de l’accompagnement guitare.

Bel épilogue pour cette saison 2015 ; nous avons matière à exploiter en attendant la prochaine rencontre ; nul doute que les conseils et vidéos seront entendus regardés et suivis d’effet…….Cette année Wiñayataqui fut riche et prolifique sur le plan musical, la conclusion est à la hauteur et laisse bien augurer de l’année 2016.