Wiñayataqui ("Ce qui se perpétue")

Celui-là, on l’a attendu avec une certaine fébrilité ; tout d’abord par ce que c’était le week-end de clôture de l’année 2014, et ensuite car se tramait en coulisse, une "Peña libre" festive pour le samedi soir (une de plus, allez-vous penser….Et bien pas tout à fait !).

En fait, l’association TAKI, a bouclé en cette fin novembre la fin de son premier exercice, et surtout nous avions dans l’idée et préparions depuis un certain temps, un hommage à notre mentor préféré et ami, Julio.

La surprise bien gardée fut totale, et samedi soir, nous avons éprouvé beaucoup d’émotion à remettre à ce dernier un "charango d’honneur".

En effet les adhérents de TAKI, que je veux chaleureusement remercier ici, s’étaient cotisés pour nous permettre d’aller faire avec un peu d’avance, nos emplettes de Noël chez notre voisin Drômois, le luthier Christian Deloraine.

Au-delà de la surprise et de l’instant émouvant, nous sommes sûrs que notre ami Julio saura parfaitement mettre en valeur, et tirer la quintessence de ce bel instrument.

Musicalement parlant, nous avons eu la satisfaction de nous retrouver 20 souffleurs, ce qui était l’occasion rêvée de faire enfin sonner comme ils le méritent les morceaux récemment appris, et quelques anciens : Casarasiri, sentimiento sicuri, San Miguel et Poncho negro, ainsi que les Kantus de Quiabaya et Khori Poncho.

Quelles vibrations sonores avec les octaves, les tierces, les quintes ! On touche bien là à l’essence même de cette musique et à ses racines profondes.

Une fois de plus nous faisons un appel du pied aux souffleurs régionaux et amateurs de sensations fortes à venir partager avec nous les petits bijoux de la musique traditionnelle des hauts plateaux, et rendez-vous aux 14-15 mars 2015 à Châteauneuf.