Après un récital de haute tenue à Desaigne en juin, nous sommes venus à Crest clôturer la série de six concerts, entamée en janvier à Montélier. Pour la circonstance et comme il y a 4 ans à Saint Marcel les Valence, Marie-Anne Roy était là en personne, venue passer quelques semaines en France cet automne.

Le public ayant répondu en masse, emplissant l’église Saint Sauveur, c’est dans une ambiance chaleureuse que débuta le spectacle. Pour ce baisser de rideau, nous eûmes le plaisir de rencontrer et croiser de nombreuses têtes connues et des fidèles, venant une dernière fois se laisser porter par le charme de l’instant.

Mon ami Jean Roche (Juanito pour les intimes) était là, comme un symbole, lui qui me fit rencontrer Marie-Anne Roy en 1991 lors de mon premier voyage en Équateur.

Pour l’anecdote : ce globe-trotter impénitent mettait un point d’honneur à acquérir les rudiments de la langue de tous les pays qu’il visitait. Cela eut pour effet, des échanges authentiques et sulfureux en quechua, sur quelques marchés de Bolivie et du Pérou lors de nos périples.

Cet ultime concert fut bien sûr l’occasion de remercier une dernière fois tous les acteurs de la Scène (les Choristes et Benoit leur chef de Chœur, notamment) comme de l’ombre (les bénévoles des associations, les techniciens son et lumière –Pierre-Mickaël-Jérome) en même temps que les nombreux spectateurs.

Avant de se séparer (à regret !), Musiciens choristes et bénévoles, se retrouvèrent pour une conviviale collation en compagnie de Marie-Anne, avec laquelle ils purent converser à loisir.

Merci encore à tous pour ce grand élan solidaire 2013.