Wiñayataqui ("Ce qui se perpétue")

201311_stage_flutes.jpg

Malgré un week-end programmé à la toussaint, 12  "braves" avaient réussi à se libérer pour une "soufflerie en bande organisée".

Il faut avouer que l’agenda était très serré, entre les disponibilités de nos hôtes à "l’Oasis" et les calendriers de Kantuta et d’Intiwatana. La bonne surprise de ce rassemblement, fut la présence parmi nous de notre ami Marc de l’équipe de sicuristes d’Argenteuil.

Au programme deux révisions approfondies : Un Kantu – Huallima et le Suri sicuri Arawi, et un nouvel Italaque "Quiabaya", ainsi qu’un exercice d’improvisation sur un thème polyphonique et polyrythmique de musique d’Amazonie.

Le cru Wiñayataqui 2013 va s’achever les 30 novembre et 1er décembre, une date qui scellera les 10 ans d’existence de nos rencontres avec plus de 40 morceaux travaillés, repris, affinés... par vraisemblablement plus d’une soixantaine de souffleurs.

Il semble intéressant d’initier un bilan de cette année et pourquoi pas des précédentes, pour essayer de bien préparer la suite, en répondant du mieux possibles aux attentes de chacun, en analysant les contenus, tout en respectant nos objectifs associatifs, et le caractère de convivialité qui nous anime depuis l’origine.